mardi 6 novembre 2012

Où en sommes-nous? 2/3 - Spyker, Youngman, NEVS : tous pour Saab?

(Où en sommes-nous? Partie1)
Spyker et Youngman
Victor Muller est revenu dans sa famille, il continue ou plus exactement reprend les rennes de l'exploitation des voitures de luxe Spyker Cars NV.
Youngman est la société chinoise qui aurait pu racheter Saab avant sa liquidation mais y a renoncé en raison de l'arrêt par GM des licences technologiques nécessaires pour l'exploitation des Saab 9-4X et 9-5 Berline et Estate. Youngman avait acheté un droit d'exploitation non exclusif [MàJ 09/11 (environ 20%)] de la plateforme modulaire Saab phoenix, cette plateforme unique (issue de la GM Epsilon I appartenant aussi à Saab Automobile) qui devait permettre le développement de modèles de segments différents.

Dans un communiqué de fin août dernier, nous avons appris que Spyker et Youngman s'associaient dans une coentreprise pour l'exploitation de la plateforme Saab phoenix en échange d'un investissement en capital de 10M€ de Youngman dans Spyker NV et de 25M€ dans une autre co-entreprise dédiée à la production et au transfert technologique de la Spyker P2P (le SUV de luxe Paris to Pekin). Ca, c'est dit et inscrivez-le sur vos tablettes :

CELA NE NOUS REGARDE PLUS!

Plus intéressant (de mon point de vue de saabiste), Youngman et Spyker se sont discrètement associés pour demander réparation du préjudice subi par GM au moment de la faillite de Saab. Le procès ne s'est pas encore tenu. Cela nous intéressera ici uniquement pour mieux comprendre ce qu'il s'est vraiment passé en 2011 pour que Youngman et Pang Da, après Hawtai, ne puissent acquérir et sauver Saab de la faillite. Nous y reviendrons.

Tout ce qui précède relève d'une façon ou d'une autre du passé de la marque Saab mais ne concerne en rien l'avenir de Saab, sauf secret d'Etat bien gardé... Vous pouvez donc les sortir a priori de votre radar : malheureusement ou heureusement selon l'opinion que les plus mordus d'entre vous avez à propos des évènements de 2011 conduisant Saab au carnage.
_______________________________

J'ai dit deux lignes du passé. Parlons maintenant du présent et de l'avenir de la marque Saab.

On a rappelé brièvement que Saab Automobile Parts AB, société appartenant à l'Etat suédois, continuait son activité comme avant. A part les garanties du constructeur Saab Automobile AB qui, sauf cas particulier, sont caduques de plein droit depuis le 19 décembre dernier, vous aurez ici la garantie sur les pièces détachées en plus de garanties possibles (externes) si vous achetez par exemple aujourd'hui un VO dans une ancienne concession Saab.

NEVS, National Electric Vehicle Sweden a donc racheté les actifs disponibles de la société Saab Automobile AB en liquidation et ce définitivement en août dernier.

Qui est NEVS
Le plus simple est de leur donner la parole, non?

National Electric Vehicle Sweden AB (NEV) a finalisé l'acquisition des principaux actifs de Saab Automobile AB, Saab Automobile Powertrain AB et Saab Automobile Tools AB le 31 août 2012. Les conditions préalables à la mise en œuvre du plan d'affaires de NEVS sont maintenant réunies.

L'acquisition inclut :

  • 100% des droits de propriété intellectuelle pour la Saab 9-3, 
  • 100% des droits de propriété intellectuelle pour la plate-forme Phoenix, 
  • 100% des machines et outillages
  • 100% des murs de l'usine de fabrication, du centre d'essai et des laboratoires de Saab à Trollhättan, en Suède.

NEVS a signé un accord de licence avec Saab AB en ce qui concerne les droits d'utilisation du nom de la marque Saab pour ses futurs véhicules. L'entreprise de fabrication de véhicules est nommé National Electric Vehicle Sweden AB, «NEVS». Les véhicules et les produits et services connexes recevront le nom de marque SAAB. Le logo actuel ne sera pas utilisé.

Le recrutement de l'équipe de direction et les postes clés continue. A ce jour, environ 75 personnes ont reçu des offres d'emploi.

Carte d'identité de NEVS
NEVS est un consortium international composé par des actionnaires chinois (51%) et suédois (49%). C'est une filiale de la société chinoise National Modern Energy Holdings Ltd, dont le fondateur et actionnaire principal est M. Kai Johan Jiang. La société National Modern Energy Holdings Ltd est une filiale du groupe chinois State Power, ayant son siège à Beijing. Le groupe State Power exploite 28 centrales de production électrique à partir de biomasse et développe des technologies pour l'énergie éolienne, l'efficacité des solutions de stockage d'énergie et les chaudières de biocarburants. Le groupe emploie plus de 7000 professionnels qualifiés.

Projet de base de NEVS
Sur la base de ressources existantes et avec l'ajout de la technologie de pointe japonaise de premier plan, NEVS introduit une nouvelle activité à Trollhättan dédiée au développement et à la fabrication de véhicules électriques (VE). NEVS a pour ambition de devenir un des principaux fabricants de véhicules électriques.

  • Kai Johan Jiang, fondateur et principal propriétaire de National Modern Energy Holdings Ltd, actionnaire majoritaire de NEVS: 
"La Chine investit massivement dans le développement du marché de la voiture électrique, qui constitue un facteur clé pour la mutation technologique en cours afin de réduire la dépendance aux combustibles fossiles. Les Chinois acroissent considérablement leur pouvoir d'achat de voitures, mais l'offre mondiale de pétrole ne suffirait pas s'ils venaient à tous acheter des véhicules à moteur thermique. Les clients chinois exigent un véhicule haut de gamme électrique que nous serons en mesure d'offrir par l'acquisition de Saab Automobile à Trollhättan.

L'ingénierie et le développement de notre première voiture électrique a précédé de longues années en Chine et au Japon cette acquisition des installations industrielles de Saab qui va nous permettre de poursuivre le travail de développement, désormais sur ​​le site de Trollhättan."

  • Karl-Erling Trogen, président de National Electric Vehicle Sweden AB: 
"Je suis ravi que nous puissions bâtir sur les compétences de Saab Automobile dans la conception des voitures et la production pour démarrer une nouvelle entreprise tournée vers l'avenir à Trollhättan avec des installations de classe mondiale. Nous allierons design automobile suédois et expérience de fabrication des voitures électriques avec la technologie japonaise et une forte présence en Chine. Les voitures électriques alimentées par de l'électricité propre sont l'avenir, et la voiture électrique du futur sera produite à Trollhättan."

"Les efforts pour mettre en œuvre notre plan d'affaires peuvent maintenant être multipliés axés sur le développement d'un véhicule électrique de premier plan à Trollhättan. Fin 2013 environ, nous prévoyons de lancer notre premier véhicule électrique basé sur la technologie de la Saab 9-3 et une nouvelle technologie de motorisation électrique."

__________________________

Pourquoi des véhicules électriques, pourquoi le marché chinois prioritaire? A ce sujet, si vous doutez du business plan de NEVS et si vous comprenez l'anglais oral, je ne saurais pas assez vous recommander de regarder l'interview de Matthias Bergmann, vice président de NEVS à l'occasion de l'Oktoberfest de nos amis de Saabsunited. La vidéo dure une heure, mais je suis sûr que vous y apprendrez des choses très intéressantes comme moi.

Mais peut-être que vous trouvez comme moi que le business plan de NEVS tient la route mais qu'il ne répond pas forcément à vos attentes d'automobilistes aujourd'hui? D'ici à viabiliser le tout électrique en Europe, il nous semble y avoir encore plus d'une dizaine d'années. Et pourtant...

Alors NEVS qui communique peu finalement, va-t-elle se contenter de fabriquer des véhicules électriques? On a tous du mal à y croire, unh?

Nous avons appris très récemment que la remise en production de 9-3 à moteurs thermiques est envisagée actuellement par NEVS avec ses fournisseurs et que le recrutement s'intensifie: est-ce bien raisonnable s'interroge t-on dans les chaumières? Il y a des éléments de réponse connus que nous pouvons dire; il y a d'autres éléments de réponse qui vont venir un peu plus tard sans doute. ;-) A suivre dans le 3ème post...

15 commentaires :

  1. Bravo Remi
    Posts tres complets et precis attendons avec impatience la suite et surtout le concret dans la faisabilite de nos espoirs.Encore felicitation pour tes articles recents ou ancien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour votre fidélité qui nous honore. Ne vous inquiétez pas pour le 3ème post. Il n'y aura pas de scoop incroyable, ni de révélations énormes. Après ce que beaucoup ont pris dans la gu... depuis un an et demi, j'ai pas envie de faire le héros et d'apporter du rêve à quatre sous. Je reste dans la ligne de NEVS : ne dire que ce qui a du sens, ce qui est utile, ce qui correspond à une réalité. Le rêve, ce sera pour le marketing, plus tard, quand ils voudront vendre leurs produits sortis d'usine. En attendant, il faut les faire ces produits... Et il faut aussi que le réseau tienne d'une façon ou d'une autre et que les ingénieurs de Saab reviennent vite car c'est eux qui sont la mémoire vive de la marque.

      Supprimer
  2. Bonsoir,

    Je n'en poste pas une, mais là, chapeau.
    Honte à Beherman d'avoir laché des invitations à venir voir des Chevy's.

    Levidi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui Levidi, l'amour, c'est beau mais ça nourrit pas forcément son homme! Après, ça ou KIA, HUYNDAI, à mes yeux, c'est pareil, c'est du made in Corée de toute façon et il n'y a que ça que les français veulent/peuvent acheter après Renault et PSA.

      Supprimer
    2. Exact!!
      Moveinsaab

      Supprimer
  3. Ou sont les réponses censées crédibiliser le business plan?
    Je rappelle qu'il y'a au moins 3 faiblesses majeures dans ce plan:
    1) relancer la production d'un véhicule en fin de carrière (la 9-3): même electrifiée, l'auto est désormais dépassée ce qui n'a rien d'insultant quand on sait que sa conception a largement plu de 10 ans d'age.
    2) NEVS s'aligne sur un marché de l'electrique poussé par le gouvernement chinois: il est évident que les Saab electriques vont avoir de nombreuses concurrentes produites localement en Chine tandis qu'elles le seront à couts salariaux suédois: pas pareil en terme de coût de production.
    3) NEVS devra acheminer ses Saab electriques de la Suede vers la Chine ce qui les rendra encore moins competitives par rapport a leurs concurrentes produites en Chine.

    Bref des voitures électriques faites pour la Chine il va y en avoir à la pelle d'ici peu et NEVS va arriver avec des désavantages compétitifs en terme de coût donc de prix et de surcroit avec un modèle désuet (pour rappel, BAIC qui a racheté les plateformes des 9-3 et 9-5 les a dotés de carrosseries et d'intérieurs inédits: je doute que le chinois en quête de voiture premium se satisfasse d'une 9-3 plus que réchauffée comme emballage d'une techno qui sera peut être meilleure que les autres mais qui pour le moment a encore tout à prouver.

    Bref, je continue de trouver bien plus interessant la tentative de Spyker et Yougmann de sortir celle qui aurait dû être la nouvelle Saab 900 que le pari bancale de NEVS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y aura un troisième post demain. Je n'ai pas toutes les réponses à vos questions car je n'ai pas une quantité d'informations "off" fiables qui me permettent de recoller les morceaux de non-dit par NEVS.

      Par contre si vous achetez une P2P Youngman juste parce que c'est une plateforme modulaire de base conçue à 45% par des ingénieurs Saab, c'est que vous n'avez pas tout compris à l'histoire des voitures Saab... ;-)

      Supprimer
    2. J'ai raté un épisode?
      Je parle de la Phoenix quasi finalisée à qui Yougman et Spyker vont étudier les modifications pour remplacer les 10% d'origine GM qu'elle intègre et être 100% "GM patents free".

      J'ai compris que compte tenu des coûts, l'auto serait industrialisée "dans son jus" donc en gros la future Saab 900 avec un logo Spyker. C'est pour ça que je trouve ce projet bien plus sexy que "mettre des piles" dans une 9-3 qui a largement fait son temps.
      Ensuite la plateforme étant modulaire elle serait réutilisée pour la P2P mais sauf erreur, il s'agit de 2 véhicules totalement différents.

      J'ai bon?

      Supprimer
    3. Pour la plateforme modulaire (12 modules) PhoeniX, elle n'a été achevée qu'à 65% et recquierait encore 100M€ d'investissement supplémentaire. Par ailleurs, pour décoder le langage des "plans", il faut des ingénieurs hautement qualifiés. NEVS sera plus à même de les retrouver sur place, non?

      Au-delà de cela... La 9000, les 900NG/9-3 I, 9-3 II, 9-5OG, 9-5NG et 9-4X : ce sont des Saab ou pas? Vous voyez ce que je veux dire, non?... Elles partageaient toutes des plateformes GM (retravaillées, voire élaborées avec/par Saab certes).

      "Qu'est-ce qui fait qu'une Saab est une Saab?"...

      Tiens, ça me donne une idée, tiens... merci! ;-)

      Supprimer
    4. Regardant la vidéo de Mathias Bergmann (NEVS) à l'Oktober fest de Saabsunited et il dit très clairement que Youngman ne possède que 20% de la licence de la plateforme PhoeniX...

      Supprimer
  4. On ne peut pas repartir d'une feuille blanche comme cela, NEVS a racheté SAAB avec les droits de la 9.3 et il faut le voir comme une chance, ils peuvent donc redémarrer la production au plus vite pour consolider son outil et son personnel, voilà son premier business plan.

    Pourquoi ne pas applaudir l'exploit incroyable de refaire des 9.3, mon cabriolet de 2008 Biopower n'a rien d'une vieille à son volant, j'ai un plaisir toujours intense à son volant, surtout lorsque j'aborde des passages en courbes cheveux au vent,en toute sécurité!

    SAAB a toujours de l'avance, même si elle est arrêtée!!!
    SAABleuf vraiment!

    S-Watts

    RépondreSupprimer
  5. Je comprend qu'ici il y ait des amoureux de cette voiture mais il ne faudrait pas être dans le déni des progrès accomplis depuis 10 ans, âge de sa sortie.

    Par ailleurs il suffit de poser une 9-3 même avec le dernier restylage à coté d'un Classe A ou d'une S60 pour s'apercevoir que l'eau a coulé sous les ponts depuis 10 question style and design et si ça ne suffit pas à faire une bonne voiture, l'aspect est néanmoins une des motivations sinon la principale d'achat.

    NEVS veut faire du cash pour amortir son acquisition et tous les moyens sont bons et pour moi ça rejoint sa tentative de louer des m2 de l'usine. Rien de scandaleux en soi mais ça raisonne plus comme de la combine à court terme qu'autre chose.
    Que quelques milliers d'incondionnels se réjouissent du retour de la 9-3 ne me pose pas de problème mais l'idée que je me fais de Saab c'est qu'elle offrait une alternative aux premiums allemande et ce ne sera visiblement plus le cas donc non pas d'appaludissement :(

    RépondreSupprimer
  6. philippeimac qui devrait se relire avant de poster :)8 novembre 2012 à 10:08

    Correction de mon post précédent: il faut lire "l'eau a coulé sous les ponts depuis 10 ans question style et design"

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui est quand même impressionnant :

    Saab a tenu la tête hors de l'eau grâce (ou non) à Spyker en 2010 jusqu'à ce triste jour du 19 décembre 2011 (chacun son avis suivant son approche du dossier).
    Après de nombreux déboires, rumeurs, faux scoops, etc, Saab "renaît" de ses cendres.
    Là, je dis coooool.....
    Et maintenant qu'NEVS veut relancer une production, on voudrait leur couper (voire brûler) l'herbe sous le pieds : pas très sport tout ça !

    Personnellement je continu à suivre les infos régulièrement sur ce site comme autrefois sur un autre blog bien connu, et suis bien content de lire de bonnes nouvelles sur la progression du redémarrage.
    Depuis longtemps je suis optimiste sur ce dossier, et tant pis si cela peut paraître utopique.

    Même s'il m'arrive de temps à autre de regarder d'autres produits, car les kilomètres de ma 9.3 s'accumulent de jours en jours, je ne vois rien de bien atypique comme peuvent l'être encore, oui, encore, nos 9.3 (ou 9.5 pour ne pas faire de jaloux). ;)

    Pour finir, j'attends les nouveaux modèles avec impatience, et peu importe la motorisation, si je peux, je serai présent.

    RépondreSupprimer
  8. Je possède maintenant une entreprise à moi avec l'aide d'Elegantloanfirm avec un prêt de 900 000,00 $ USD. au taux de 2%, au début, j'ai enseigné avec était une blague jusqu'à ce que ma demande de prêt soit traitée sous cinq jours ouvrables et que les fonds demandés me soient transférés. Je suis maintenant le fier propriétaire d'une grande entreprise avec 15 employés travaillant sous mes ordres. Tout cela grâce à l'agent de crédit Russ Harry, c'est un Dieu envoyé, vous pouvez les contacter pour améliorer votre entreprise sur ... email-- Elegantloanfirm@hotmail.com. / Numéro Whatsapp +393511617486

    RépondreSupprimer