mardi 20 mai 2014

NEVS stoppe la production !! [Mis à jour/updated]

Alors que tout semblait se passer comme le business plan de NEVS l'avait prévu, aujourd'hui c'est la douche froide .
En effet d'après la radio suèdoise P4 West, NEVS a été contraint d'arrêter la production en raison de graves tensions de trésorerie.
La faute à la ville de Qingdao, actionnaire, qui n'aurait pas rempli ses obligations financières mettant NEVS dans l'incapacité de payer ses fournisseurs.
En effet l'énorme usine chinoise destinée à fabriquer et à greffer les batteries des futures Saab électriques prend du retard dans son montage et engendre des surcoûts qui ont des conséquences directes pour NEVS en Suède.
La souscription à un prêt relais serait à l'étude et en attendant la chasse aux frais passe par un arrêt des chaines de production.
______________________

Mise à jour/Rémi: COMMUNIQUE DE PRESSE DE NEVS

National Electric Vehicle Sweden ( NEVS ) prépare un investissement considérable pour développer une nouvelle plate-forme sur l'architecture Phoenix, qui sera la base pour de futurs modèles de voitures. Ce développement se fera en coopération avec d'autres constructeurs mondiaux. Ces collaborations impliquent le partage des coûts de développement et de réduction des coûts de composants grâce à des volumes beaucoup plus élevés.

NEVS a récemment signé un accord-cadre avec un grand équipementier automobile international en vue de la coopération pour le développement de produits de la future plate-forme. Une négociation avec un autre grand équipementier automobile est également en cours concernant un partage des droits. L'objectif est d'ajouter des ressources importantes pour le développement de Saab, comme constructeur Premium mondial. Les partenariats contribueront à garantir à NEVS les soutiens financier et technique suffisants pour développer de nouveaux produits et assurer la distribution à échelle mondiale.

Même si les perspectives à long terme de NEVS restent très excitantes et prometteuses, c'est un problème de trésorerie à court terme qu’il nous faut régler.

La cause réelle de la situation actuelle est que l’actionnaire de NEVS, Qingbo Investment Co. Ltd, n'a pas rempli son obligation contractuelle pour financer les opérations.

En tant qu’actionnaire principal de NEVS, National Modern Energy Holdings LTD (NME) a, depuis le début de l'année décidé de monter au capital de NEVS comme actionnaire unique. Récemment NME a dû conclure que, malgré les efforts énormes, il n'a pas été possible de tirer parti de ses actifs en Chine aussi vite que nécessaire pour soutenir NEVS. Cela s'est traduit par un décalage entre le financement devant venir de la Chine et le besoin d'argent pour payer les fournisseurs. Jusqu’à aujourd'hui NME a transféré plus de 3 milliards de couronnes suédoises (env. 280 M€) à NEVS et effectué en outre d'importants investissements en Chine, la nouvelle usine de batterie et le centre de développement de la technologie.

Il est important de préciser que le niveau des actifs est nettement plus élevé que la dette mais NEVS prévoit de recourir aux crédits à court terme pour couvrir toutes ses dettes à court et moyen terme jusqu'à ce que le financement à long terme soit assuré. Cette solution va être mise en œuvre rapidement.

Afin de soutenir davantage la situation financière et de donner à NEVS le temps d'aligner sa stratégie sur celle de son nouveau partenaire équipementier, NEVS prendra également des mesures à court terme pour réduire les coûts. Parmi les mesures à prendre, un arrêt temporaire de la production, qui est aujourd'hui au rythme de six voitures par jour, et une réduction de consultants engagés.


NEVS PRESS RELEASE

National Electric Vehicle Sweden (Nevs) is preparing an extensive investment to develop a new platform on the Phoenix architecture, which will be the base for future car models. This development will be done in cooperation with other global OEMs. These collaborations involve sharing cost of development and reduced costs of components through significantly higher volumes.

Nevs has recently signed a frame agreement with a major international automotive OEM regarding the cooperation in product development of the future platform. A negotiation with another major automotive OEM is also taking place regarding part ownership. The objective is to add significant resources to the development of Saab as a global premium car brand name. The partnerships will contribute to secure Nevs with the right financial and technical support to develop new products and distribution of cars on a global basis.

Even if the long term perspective of Nevs remains very exciting and promising it is a short term cash problem.

The root cause of the current situation is that Nevs’ shareholder, Qingbo Investment Co. Ltd, has not fulfilled their contractual obligation to finance the operations.

As a consequence Nevs’ main owner National Modern energy Holdings Ltd. (NME) has since the beginning of the year decided to enter into the position as the sole financier of the company. Recently NME had to conclude that despite enormous efforts it has not been possible to capitalize its assets in China as fast as needed to support Nevs. This has resulted in a time lag between the financing from China and the need of cash to pay suppliers. As of today NME has transferred over 3 Billion SEK to Nevs and made additionally large investments in China, i.e. in the new battery factory and the technology development center.

It is important to state that the assets are significantly higher than the debt but Nevs is planning to use short term credits to cover all outstanding and near term obligations until the long term financing is secured. This is bridge solution is planned to be realized within a near future.

To further support the situation financially and give Nevs time to align the strategy with the new OEM partners Nevs will also take short term measures to reduce cost. Among the measures to be taken are a short term stop of production, which today is six cars per day, and a reduction of hired consultants.

6 commentaires :

  1. La volonté semble confirmée, qu'en sera t il des moyens :(

    RépondreSupprimer
  2. J'aurai sans doute l'occasion d'exprimer ce que j'en pense mais honnêtement c'est pas sérieux du tout et les commentateurs les plus négatifs ici ont manifestement eu raison en critiquant le choix de NEVS comme repreneur, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que je n'étais pas particulièrement emballé par le choix de NEVS auquel je ne croyais pas et dont le projet industriel ne me faisait (fait) pas rêver.
      Maintenant ils ont toujours tenu leur parole jusqu'à présent, ils ont un pb avec la ville de Qingdao attendons de voir comment il vont le régler.
      Ils renouvellent leur volonté de développer la plateforme phoenix et nouent des partenariats pour cela, tant mieux.
      Ne faisons pas comme ces supporters de foot qui sifflent leur équipe à la moindre baisse de forme.
      Nous avons soutenu SAAB à travers les tempêtes depuis des années, ne baissons pas les bras.
      A bientôt l'ami ;o)

      Supprimer
  3. Pour ma part j'ai toujours eu des doutes envers NEVS, car pas d'argent, aucune connaissance dans le domaine automobile, aucun soutient d'un autre groupe automobile pour un partage des investissements et de plateformes et de moteurs.... Seul un seul vieux model à remettre sur le marché. NEVS fait des promesses, dont le partenariat avec une ville chinoise alors que rien semble signé... Et nous faire croire qu'il va remettre cette bonne vieille 9.3 sur route en électrique.... Du rêve... Voir le travail de Qoros, nouvelle marque chinoise.... SAAB meurt une nouvelle fois.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours été convaincu que GM avait coule SAAB avec la pasivite complice du top de SAAB.
    Victor Muller a eu le mérite de nous faire rêver.
    NEVS ne serait-il pas une simple étape pour que les anciens OEM intéressés au rachat de SAAB puissent revenir sans être confronte au veto de GM.
    Et si Victor serait "behind the stage" ...
    J'espère toujours rouler a nouveau en SAAB ...l'espoir fait vivre mais l'attente fait mourir mais je resterai SAABISTE de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo, dommage de publier en anonyme !

      Supprimer