mercredi 22 juin 2016

SAAB Automobile décède à 67 ans.

Voilà, l'épilogue de la longue aventure industrielle Saab Automobile est tombé.
La marque SAAB Automobile disparait au profit de la marque NEVS et son nouveau logo. Une image sombre qui porte la marque du deuil.



Mattias Bergman hier dans un communiqué de presse plutôt enjoué, a réaffirmé les objectifs de NEVS s'inscrivant dans le développement de solutions de mobilités innovantes et respectueuses de l'environnement.
Et c'est dans cette perspective que le consortium sino-suèdois a annoncé vouloir renoncer à la marque SAAB non sans rendre hommage à la marque défunte.
NEVS hérite ainsi d'infrastructures mais aussi d'une philosophie liée à la qualité.
A cette occasion, NEVS a mis en ligne une vidéo définitivement tournée vers l'avenir sans SAAB.
La volonté déclarée par Mr Bergman est de donner à NEVS une nouvelle dimension , débarrassée du fardeau SAAB avec une identité propre. A savoir un nouveau logo. Mais aussi un nouveau site internet nevs.com . Saabcars.com n'étant plus qu'une coquille vide.
En revanche l'appelation 9-3 est conservée concernant le futur nouveau modèle 100% électrique annoncé pour 2017.
Ainsi donc, Trollhättan  et son usine mythique verra les panneaux SAAB démontés après 4 années d'incertitudes.



Chérissons nos SAAB, c'est tout ce qu'il nous reste.
Quant à Saablog-in en tant que média d'information autour de la marque SAAB Automobile, n'a plus vraiment de raison de suivre NEVS sauf revirement de situation....

19 commentaires :

  1. C'est en effet très triste! d'autant que sur la fin, SAAB renouvelait sa gamme avec les 9-5 et 9-4X et la new 900 qui devait suivre ! Merci GM!
    Cependant cette décision est préférable au regard du plan d'affaires de NEVS. Je ne voyais pas la marque SAAB sur des voitures en auto-partage et des véhicules destinée en priorité à la Chine... Et l'électrique c'est bien pour un usage urbain, mais ce n'est pas dans la philosophie SAAB!
    Le monde automobile délaisse la passion pour l'uniformisation et la rentabilité!Et c'est tout aussi triste.
    Move in saab

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoiqu'il en soit, pour hier et pour demain, je vous remercie sincèrement pour tout le travail fourni ici (ou sur d'autres sites) afin que nous puissions rester informés.

      Bonne route.

      MERCI !
      SAABISTEMENT


      Phil-Tlse

      Supprimer
    2. merci Phil pour ta fidélité ;-)

      Supprimer
  2. NEVS renonce a la marque SAAB ??? Faux ! NEVS n'a plus le droit d'utiliser la marque SAAB.
    SAAB AB l'a annonce haut et fort en 2015 !
    J'ai même lu sur le net USA que GM avait encore aussi un peu son mot a dire sur l'utilisation de la marque SAAB.
    Je souhaite le meilleurs a NEVS et j'espère qu'il ne massacrerons pas ce qui reste
    De la 93 en vue de plaire au marche Asiatique.
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La marque SAAB appartient exclusivement au groupe industriel de défense Saab AB, GM ne détient que quelques brevets de construction sur les automobiles Saab. Par ailleurs c'est bien NEVS qui a décidé de renoncer, puisque la suspension de l'usage de l'acronyme SAAB ne concernait que les véhicules, NEVS avait encore l'autorisation de conserver l'enseigne et le logo sur son site entreprise. Une renégociation était possible à condition que NEVS prouve la compatibilité de son projet industriel avec les valeurs et la culture de Saab AB. NEVS a finalement décidé de ne plus tenter de renégocier pour directement passer à une ère nouvelle avec sa propre marque, ce qui est plutôt une bonne chose.

      Supprimer
  3. Non GM n'a aucun mot à dire sur la marque seulement sur les brevets.

    NEVS a fait son boulot de fossoyeur ils n'ont jamais été en position de relever la marque avec leur plan à la c...

    Nous nous sommes masqué les yeux moi le premier, mais en fait aucune surprise.
    Si un jour la folie me gagne et que je devais acheter un véhicule électrique ce ne sera surement pas une NEVS de toute façon ils se moque du marché européen et dans quelques années l'usine de Trollhattan sera morte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité c'est une bonne part de la communauté saabiste qui se sera créé ses propres illusions. Dès le départ NEVS avait annoncé vouloir faire de Saab Automobile une marque de véhicules électriques, il n'a jamais été question de produire des voitures conventionnelles. NEVS est fidèle à son business plan, et possède aujourd'hui tous les partenariats nécessaires, avec Trollhättan pour l'image technologique (Kai Johan Jiang est résident suédois depuis 15 ans).

      Saab Automobile était déjà morte peu avant la faillite de GM. Victor Müller n'avait fait que négocier la production de modèles déjà obsolètes : une 9-5NG pas finie, un 9-4X techniquement à côté de la plaque (son frère Cadillac avait lui aussi fait un bide total) et une veille 9-3 déjà vendue sous licence à BAIC en 2009, dont le seul intérêt n'aura été que la version biopower bricolée par Kjell Bergström sur base de l'ancien B205. Une gamme poussive peu aidée par un story telling pathétique, quand le public attendait une interface tactile, du downsizing et un design décalé. La nouvelle Saab 900 de Jason Castriota n'aura été qu'une maquette de carrosserie ratée, car pensée à partir d'éléments stylistique du passé, et promise à un moteur PSA-BMW problématique.

      Victor Müller aurait dû dès le départ écouter les demandes de partenariat, et tabler sur le projet abouti de Tommy Lindholm (2005... ) à propos d'un véhicule hybride, appuyé par la compétence technique de l'artisan Koenigsegg, situé hors licence GM ! Les presses universelles de Trollhättan installées par GM Europe avant la faillite auraient pu sans difficultés presser les nouveaux éléments de carrosserie dessinés par Castriota, plutôt que de dépenser les fonds dans un énième concept car (aussi sympa fut-il). Mais non, VM n'en a fait qu'à sa tête, en se servant au passage dans la trésorerie de l'entité.

      Supprimer
  4. Et oui la passion rend aveugle ! ;-)
    Pourquoi ne pas s'intéresser à VOLVO (?) tout en maintenant une actualité sur les gens qui continuent d'acheter, d'entretenir et de rouler en SAAB.
    Un blog dédié à ces 2 marques scandinaves n'existe pas à priori.

    L'idée n'est pas idiote. Un certain nombre d'anciens salariés de SAAB ont rejoint Göteborg. Simon PADIAN, ex-responsable du design chez SAAB et en charge du développement de la 9-5NG est aujourd'hui chez GEELY en tant que directeur du design intérieur. Idem pour Mats Fagerhag, l'ancien chef ingénieur de la plateforme PHENIX qui est aujourd'hui directeur de la filiale de GEELY en charge du développement commun GEELY/VOLVO des futures véhicules du segment C...

    GEELY a acheter POLESTAR, un préparateur très connu à l'instar de SAAB qui avait noué un rapprochement avec HIRSCH.

    Enfin ces 2 marques ont toujours attaché une importance à la sécurité ainsi qu'au confort des occupants...

    A méditer...

    Kris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anthony Lo, qui avait co-réalisé les superbes concepts 9-3X Coupé, Aero-X, 9-X Biohybrid, et rafraîchi la vieille 9-5, est passé chez Renault Design.

      Supprimer
    2. Exact !:-)
      Sans oublier Michael Mauer à qui l'on doit le SportHatch!
      En revanche, il me semble que les concepts cités à part l'Aero X, c'est Michael Mauer. Anthony Lo faisait partie de l'équipe de Mauer. Après le départ de Mauer, c'est LO qui lui
      à succédé. Puis ensuite Simon PADIAN au départ de LO effectivement parti chez Renault ! Le facelift de la Latitude façon 9-5 c'est lui probablement.

      Je me souviens d'une photo sur laquelle Mauer dessinait un croquis d'une future (?) Sonett sur la lunette arrière poussiéreuse d'un SportHatch !...

      Kris

      Supprimer
  5. Quel gachis quand je repense à la situation de Saab au moment ou GM l'a laché: après l'immense succès de l'Aero X, le lancement de la nouvelle 9-5 et l'arrivée de la 9-4X il fallait réussir le remplacement de la 9-3 pour que Saab soit sauvé et on connait la suite: l'arrêt de production momentané qui se termine en faillite, les pérégrinations de Muller pour lever deseperement du cash après avoir dilapider les caisses, le dépot de bilan, le choix de NEVS parfait inconnu dans le secteur et en plus pour faire du "fenwick", les annonces de partenaires aussi mirobolantes que bidons, la 9-3 electrique ou comment essayer de refourguer à des chinois une vieille bagnole electrifiée produite à coûts européens et qu'il faut acheminer sur 6000 km alors qu'il y a des VE produites localement et plus modernes, la perte d'autorisation d'arborer le griffon puis le nom Saab et finalement plus de Saab du tout: quel gâchis :(

    RépondreSupprimer
  6. Bien résumé !
    Un p'tit espoir pour les saabistes (!) [source : CCFA] :

    Le constructeur chinois Geely dévoilera une marque de haut de gamme cette année, selon le site chinois XCar.

    Les véhicules de cette future marque seront développés en partenariat avec Volvo Cars, sur des plateformes communes.

    L’objectif est de concurrencer des marques étrangères, telles que Volkswagen ou encore Honda.

    Le premier modèle de la future marque devrait être un crossover et sera produit dans l’usine de Geely à Zhangjiakou (province du Hebei).

    Cette nouvelle usine a nécessité un investissement de 4,7 milliards de yuans (635 millions d’euros) et commencera à produire des véhicules dès cette année. A terme, le site disposera de capacités de production de 200 000 véhicules par an. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 1/7/16)

    Kris


    RépondreSupprimer
  7. SAAB est mort le jour de son rachat par NEVS. Bientôt ce sera au tour de NEVS disparaître...

    RépondreSupprimer
  8. @Kris: on peut toujours réver mais pourquoi Geely et Volvo rescuciteraient Saab?
    Il faudrait un trés fort élan patriotique pour que Volvo sauve le nom de Saab.
    Malgré la trés forte notorieté de la marque ou son taux de fidélisation clients record, personne ne s'est précipité pour sauver Saab lorsque c'était possible et GM n'a rien arrangé en lui coupant l'herbe sous le pied avec sa politique de licences qui a tué la 9.5 NG et le le 9.4X: évidemment si Saab avait pu lancer l'indispensable remplaçante de la 9.3 peut-être que mais la vue des projets Catriosta ont ruiné mon enthousiasme parce que sur photos ce qui nous était promis semblait être un laideron, trés loin de la classe sobre d'une 9-5 même si ce sont là des justements personnels et subjectifs. pou finir ce tableau désastreux, j'ai beau ne pas pas croire du tout au succès de NEVS, à ce jour ce sont quand eux qui possède l'usine de Troll: voudriez vous d'un Saab fantomatique à l'image de Buick dont l'essentiel des ventes s'effectuent en Chine et qui n'a plus grand chose de yankee?

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas eu l'occasion de me positionné sur ce sujet mais vue que la marque SAAB appartenait exclusivement au groupe urgent cumulus Paris 15 industriel de défense Saab AB, GM ne détenant que quelques brevets de construction sur les automobiles , il n'avait aucun mot à dire !
    Agréable journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'était pour faire de la pub au passage, cela n'était pas nécessaire :-(

      Supprimer
  10. SCOOP !! Le groupe de défense SAAB AB pourrait revenir en 2017 dans le secteur de l'automobile !!!
    Mais pas dans la construction automobile...
    http://evertiq.com/news/40577

    kris

    RépondreSupprimer
  11. Juste une question : Nevs a t il l'autorisation de construire des voitures électrique vu qu'il y aura 10 constructeurs qui auront une licence accordée par l'état Chinoir, et que jusqu'à présent 7 sont attribuées : Baic, changjiang, CH auto Quiantu, Chery, Minth Group, Wanxiang et JMEV.

    RépondreSupprimer