mercredi 25 juin 2014

Premiers emprunts conclus par NEVS. Arrêt de la production jusqu'à la fin de l'été. Aucun licenciement.

NEVS vient de lever un prêt de env. 5,5 6,3M€ (5,5 58millions de couronnes suédoises) après avoir emprunté, il y a 15 jours, env. 3,5M€ 4,1M€. 

Ces emprunts permettront de faire face à ses dettes court terme dans l'attente d'un bouclage des négociations toujours en cours et qui, selon Michaël Ostlund (RP NEVS), suivent leur cours:
"Les pourparlers sont de bonne foi, mais cela prend du temps. L'arrêt de la production signifie que nous ne voulons plus d'autres dettes: nous avons donc décidé d'attendre après les vacances pour recommencer la production."
Si des CDD ou contrats de consultant n'ont pas été renouvelés, il est à noter qu'aucun licenciement n'est intervenu à ce stade.

NEVS joue la carte de la rigueur budgétaire à titre de précaution et repousse désormais la reprise de la production à la fin de l'été. Sans doute cela ne signifie-t-il pas une cessation d'activité mais simplement l'arrêt d'un cycle d'exploitation qui est non rentable à cette volumétrie. Plus probablement, le centre de développement et de test continue à travailler sur la nouvelle plateforme que trois mules ont déjà testé.

Les rumeurs non officiellement confirmées par NEVS continuent de circuler sur la recherche de partenaire. Mahindra qui cherche à s'implanter en Europe et a besoin de nouveaux modèles. Et puis le constructeur chinois Dongfeng qui ne serait pas à sa première co-entreprise (PSA, Renault-Nissan et Honda). On notera que ce dernier a acquis l'an passé 70% de la société d'ingénierie T-ENGINEERING, émanation de la société Saab Powertrain AB, liquidée en 2012... Dongfeng, 2ème constructeur chinois avec 3.000.000 de véhicules vendus, est toujours en recherche de nouvelles plateformes. Il pourrait donc être intéressé par un accord de licence d'utilisation.

Toutefois, à ce stade, rien s'est sûr. Donc, il faudra probablement composer sans grande nouvelle d'ici la fin de l'été car des négociations bien étudiées et abouties prennent souvent entre 6 à 12 mois. Il faut donc espérer que Mahindra était effectivement dans la boucle depuis quelques temps. Le jour de l'Indépendance financière pour Saab n'a pas encore sonné...
via TTELA, P4 Väst

26 commentaires :

  1. Merci pour cet update, wait and see...

    RépondreSupprimer
  2. C'est l'histoire d'un gars qui se jette du toit d'un immeuble. Croisant le 25ème étage, il se dit tout à coup : jusqu'ici tout va bien !!!( rires)
    Franchement.... Toute cette histoire est bien risible ! Sauf pour les personnels concernés et l'argent dépensé probablement inutilement...
    Ndlr : Rappelez moi le paquet de fric touché par les liquidateurs de SAAB !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les différents cabinets en charge de la liquidation ont perçu autour de 3 à 4 millions d'euros d'honoraires depuis septembre 2011

      Supprimer
    2. Sans commentaire !

      Supprimer
    3. En même temps ce serait simpliste de croire que les liquidateurs travaillent pour la gloire et ne facturent pas d'honoraires.
      Je trouve assez facile de stigmatiser les liquidateurs car si Saab n'avait pas été en cessation de paiement, il n'y aurait pas eu de liquidation.
      L'action entreprise par Spyker contre GM n'ayant pas aboutie, il faut bien se rendre à l'évidence que c'est à Muller d'assumer le bouillon de Saab même s'il n'a pas été aidé et sans chercher à le lyncher.

      Par ailleurs, que NEVS soit déjà en train de réduire la voilure n'est pas forcément surprenant puisqu'ils ont une usine sur les bras sans rien pour la rentabiliser. Vous allez voir qu'ils vont nous ressortir la blague d'essayer d'en louer des morceaux…
      Bref, vivement qu'un groupe puissant sauve Saab tout comme Jaguar, Land Rover ou Volvo l'ont été et sortons de ce mauvais feuilleton de la voiture electrique dont au passage personne ne veut sur Terre à l'heure actuelle (et au moment ou les premieres piles à combustible pointent le bout de leur capot)

      Supprimer
    4. Pas de stigmatisation mais au moins certains auront gagné de l'argent dans cette histoire !
      Franchement, aucun intérêt pour un groupe puissant d'acheter cette marque ! Trop peu de clients, plus aucune gamme, pas de réseau de distribution... Donc des milliards à investir pour relancer la marque. Tout simplement irréaliste !

      Malheureusement, SAAB n'a pas eu la chance de VOLVO d'être repris encore relativement vivant et son image est loin d'être celle de JAGUAR ou LAND ROVER !

      Ce qui est vraiment dommage, c'est que SAAB disposait encore d'un certain potentiel sous l'ère GM et aurait du être revendu à cette époque. Aujourd'hui, il est trop tard.

      A part peut-être un constructeur indien, chinois ou autre pour développer un modèle sur la base de la 9-3 pour le marché intérieur (comme ROVER). Sinon je ne vois pas...

      Supprimer
  3. Nevs a démontre que son projet n'est rien d'autre que du vent...mais était nécessaire pour être indépendant de tout veto de GM.
    Mais de la a revoir un jour des SAAB sur nos routes ...je pense que c'est devenu un doux rêve ....mais j'espère que je me trompe pour tous les SAABISTES a travers le monde. .
    Le principal est que l'on parle toujours de SAAB en 2014.
    Qui l'aurait cru en 2011 ?

    RépondreSupprimer
  4. SAAB n'est pas au bout de sa route, si la production vient de faire un start and stop ! On est tous sous le choc après cette nouvelle , mais ce n'est certainement pas une fin de vie pour SAAB, vivement les bonnes nouvelles!

    Pour l'instant le seul point difficile à digérer pour tous est principalement la perte de temps pour la marque automobile saab !
    Mais qui peut attendre verra ! Qui sait, demain SAAB ira plus vite !

    La positif saab attitude, c'est gagnant gagnant !

    S-Watts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau de rêver... et normal sur un blog SAAB !
      Effectivement, la perte de temps est considérable Tout va très (trop) vite aujourd'hui !
      Le plus dur dans cette affaire, ce n'est pas tant de relancer la production mais de trouver de futurs acheteurs de SAAB neuves !!!

      Supprimer
    2. Non détrompes toi, Saab se targait d'être la marque disposant du taux de fidélité le plus élevé de ses clients. Je suis convaincu qu'il y a une cliéntèle de Saabistes inconditonnels tout comme il y a pu avoir des Citroënistes à l'époque de la DS puis de la CX.
      Encore faut-il que Saab proposes des voitures au niveau de ses concurrentes et non pas des fenwick...

      Supprimer
    3. Certes mais ces saabistes inconditionnels pour une majorité d'entre eux ont depuis belle lurette déserté la marque pour d'autres constructeurs premium qui disposent d'une offre automobile susceptible de les contenter ! : SUV, coupé, berline, cabriolet, 4x4...
      Votre raisonnement est cohérent si SAAB avait été racheté dans les conditions de Volvo avec une offre de modèles crédible.

      Ce n'est pas 50000 acheteurs dans le monde qui permettront d'assurer la pérennité de la marque.

      Et puis l'offensive notamment de Volvo dans les prochains mois va finir de décourager les quelques acheteurs potentiels. Que pourra proposer dans le meilleur des cas Mahindra face aux autres constructeurs ???

      Volvo a mis 5 ans pour enfin envisager une avenir plus serein et grâce à un nouveau propriétaire qui a investi massivement toutes ces dernières années dans la recherche et développement, mous mettre à niveau sa gamme dans le domaine des technologies embarquées, etc...

      Et le plan d'affaires pour SAAB est loin d'être de ce gabarit !

      Au mieux entre 5 et 10 ans seront nécessaires pour redonner vie au griffon !!!


      Supprimer
    4. "Mais qui peut attendre verra ! Qui sait, demain SAAB ira plus vite !
      La positif saab attitude, c'est gagnant gagnant !"

      Exact, et pour contrecarrer super anonyme, et enfoncer le clou, j'en suis un parfait exemple.
      Aujourd'hui je suis chez BM, mon épouse chez Audi, mais demain je n'achèterai pas de Volvo (pr X raisons que je n'ai pas le temps de développer).
      Cependant dds qq années quand tout sera revenu a la normale et mieux (l'offre Saab était trop limitée, notamment il manquait ce petit véhicule haut de gamme qui fait le bonheur d'Audi et de BMW avec mini) je n'attend que cela. J'échangerai sans problème pour peu d'avoir un Break en XWD, car je suis enchanté de mon Xdrive, mais rouler ds une marque mythique, et que de tte manière on ne verra jamais a tt les coins de rue me conviendrait parfaitement (c'est le cas de Volvo, que l'on voir moins que les 3 premiums allemands). Car n'en déplaise au puriste, a part acheter allemand, on achète quoi ????

      Supprimer
    5. Je suis assez d'accord.
      De plus je ne considère pas Volvo comme un réel concurrent de Saab l'image (avant toutes les histoires que Saab a connues) n'est pas du tout la même, Saab plutôt fun et sportif / Volvo plutôt brocanteur ou papy et ce malgré tout les efforts de Volvo pour tenter de changer cette image.
      Bref un client potentiel de Saab ne sera pas forcement acheteur d'une Volvo et inversement.

      "A part acheter allemand, on achète quoi ?"
      Actuellement je roule en Lexus IS250 et ça vaut toutes les allemandes du monde il existe donc bel et bien des alternatives aux allemande en attendant une Saab ;-)

      Supprimer
    6. Il est vrai que les S60/V60 POLESTAR sont destinées aux mamies et papis ! ! ;-) (rires)
      L'image de Volvo est entrain de changer.
      Dommage que SAAB ne puisse être là pour rivaliser. Face aux allemands, cela aurait été explosif !


      Supprimer
    7. Oui effectivement mais malheureusement les S60/V60 Polestar ne seront réservée qu'aux marchés canadaniens, américains, néerlandais, britanniques, suisses et suédois...
      Il ne faut pas oublier non plus pour ce qui est du dynamisme les 240 Break Turbo, 850 T5 , 850 T5R ou V70R mais malgré cela Volvo reste sur une image peu dynamique.
      Volvo aura beaucoup d'effort à faire avant de changer son image et c'est bien dommage car ce sont au demeurant de très bonnes et belles voitures.

      Supprimer
    8. Oui. néanmoins, nous ne sommes pas sur un forum VOLVO ;-) donc rendez-vous dans 5 ans pour voir ce que sera le positionnement mondial de ce constructeur et celui de SAAB bien sûr !!!...

      Supprimer
    9. Amusant de voir combien la perception des images de marques de Saab et Volvo sont franco-française car en Scandinavie Volvo et Saab étaient bien frontalement concurrents et les breaks de leurs gammes respectives (Saab comme Volvo) ne sont pas du tout connotées voitures de papys mais simplement voitures fonctionnelles dans des pays ou la fiscalité ne permet pas d'envisager d'avoir plusieurs voitures comme c'est courant chez nous mais juste une seule qui se doit donc d'être polyvalente.

      Supprimer
    10. S-Watts je ne suis pas sûr du tout qu'on soit tous sous le choc telllement NEVS prend la tournure d'un flop en tant que projet industriel lui même au sein de l'énorme flop de la voiture elecgtrique au niveau mondial en général et chinois en particulier.

      NEVS avait annoncer disposer d'une technologie inédite mais le temps passe et on en voit rien venir.
      NEVS tablait surement sur le plan VE de l'état chinois pour viser une petite part du gateau mais las, le gateau est pour l'instant trés loin des objectifs sans doute trop ambitieux du gouvernement chinois.

      Ajoutes à ça une contradiction énorme d'avoir acheter une usine européenne pour produire des voitures destinées à parcourir la moitié du globe pour être venues en Chine ou elles seront en concurrence avec des voitures produites localement à coûts chinois: je sais qu'il a été question d'une usine locale en partenariat avec une ville mais pour faire une usine il faut des fonds et avoir quelque chose à y produire: NEVS n'a pour l'instant que la vieille 9-3 démodée, il faut bien admettre l'évidence. NEVS n'a même été capable d'apporter le moindre restylage au modèle c'est dire le peu de moyens et de savoir faire.
      Il est vrai qu'on peut aussi voir un éventuel restyalge comme un cautère sur une jambe de bois et que le précédent Rover témoigne que les acheteurs ne sont pas dupes de l'age de conception d'un modèle.

      Bref la lueur d'espoir résidait dans la réutilisation de la base Phoenix (sans l'affreuse carrosserie Catriosta) mais si maintenant on en est à emprunter 6 millions c'est un peu comme si on voulait concurrencer la grende distribution en empruintant 60000€: top crédible :/

      Supprimer
  5. Sans rapport avec l'article mais en rapport avec l'actu des fans de Saab; Griffin models a produit une série de 25 Saab 9-5 NG. Plusieurs teintes ont été ou sont encore disponibles mais le temps que je découvre cette série, plusieurs couleurs sont déjà sold out.

    http://www.griffinmodels.com/ready-made/saab-9-5-aero-readymade.html

    N.B: sur l'une des photos se cache une surprise que vous trouverez surement :)

    RépondreSupprimer
  6. Heureux ceux qui peuvent encore placer la clé de contact au pied du levier de vitesse,user et abuser du nightpanel,profiter de l'ergonomie des sièges qui n'était pas qu'au niveau du catalogue....
    J'ai crashe ma dernière 93 TTid et maintenant je roule en allemande...exellente machine a rouler mais sans l'âme d'une SAAB !!!
    Bonne route a tous les SAABISTES sur notre planète.

    RépondreSupprimer
  7. je roule en 9000 aéro, avant j'avais une 900 classique t8 que du bonheur mais la famille c'est agrandi, mais après plusieurs véhicule dans des marques différentes il n'y a que dans une saab que je ressent un je ne sais quoi que je n'ai jamais eu dans d'autre voiture.

    RépondreSupprimer
  8. Je fais partie de ceux qui ne croient pas au sérieux du projet et ce depuis le début. Toutefois ce n'est pas par acharnement que je note une fois de plus un fait inquiétant: si NEVS est obligé d'aller emprunter sur les marchés financiers ça prouve bien qu'aucun des partenaires chinois qui sont derrière ne disposent de ces capitaux.

    Or on ne parle pas de milliards ni même de centaines de millions mais juste de 6 millions ce qui dans le secteur automobile est quand même une assez petite somme au regard de ce que coûte par exemple l'installation d'une chaîne de montage ou la fabrication d'outils de presse: what the fuck?? on veut nous faire croire que NEVS peut tourner et développer son projet industriel avec une tréso aussi faible que ça? est-ce bien sérieux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela s'appelle de l'enfumage !

      Supprimer
  9. Mais n'est-il pas trop tard pour que cet esprit SAAB renaisse ? Même s'il y a des futurs potentiels investisseurs ! Où sont les ingénieurs, les Simon Padian...
    C'est sûr qu'aucune ne pourra remplacer ma 9-3 sinon une SAAB!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Simon PADIAN a rejoint aujourd'hui.... VOLVO en tant que directeur du design intérieur.
      Idem pour un certain nombre ex-ingénieurs SAAB.

      Supprimer